LES ACTUALITÉS DE LA RSE EN AFRIQUE DE L'OUEST

sam.

15

oct.

2022

RSE- Réunion de la Communauté des Entreprises RSE du Sénégal (Septembre 2022)

La réunion des Entreprises RSE sest tenue au siège de la SEDIMA (Commune Keur Massar) le jeudi 21 Septembre 2022 de 8h30 à 14h30, sous la co-présidence de M.Philippe BARRY, Fondateur de l’Initiative RSE Senegal et M.Ibrahima Sory DIALLO, Directeur Industriel de SEDIMA, entreprise hôte de la présente rencontre.

 

Etaient présents 26 participants

16 Entreprises du Réseau RSE Senegal : Sgo/Endeavour Mining – Eiffage - Lse – I-Cons - Sonatel - Bhs Fondation Pad - Cma Cgm – Auchan - Sedima – Gmd – Sodefitex – Sgs – Véritas – Terrou Bi - Cfpmi/Rse Senegal

 

Ordre du jour de la réunion :

1. Mots de bienvenue des Représentants de SEDIMA et du Réseau RSE Senegal  

2. Visite des installations de SEDMA ABATTOIRS et de la station de valorisation des déchets

3. Actualités de la RSE au Sénégal

4. Présentations des réalisations RSE du SEDIMA Group et les perspectives

 

***

1. Mots de bienvenue des Représentants de SEDIMA et du Réseau RSE Senegal  

A la suite d’un tour de table présentation des représentants d’entreprises, M.Philippe BARRY a ouvert la séance en souhaitant la bienvenue aux participants et en remerciant bien vivement la Direction générale du Groupe SEDIMA d’avoir accepté d’héberger dans leurs locaux cette réunion périodique des Entreprises partenaires de RSE Senegal.

M.Ibrahima Sory DIALLO, Directeur Industriel de SEDIMA, a également souhaité la bienvenue aux représentants des entreprises tout en adressant les excuses de Madame Anta Babacar NGOM DIACK empêché mais qui souhaitait vivement participer à cette rencontre.

Dans son mot de bienvenue, M.DIALLO a rappelé l’historique de SEDIMA, fleuron industriel sénégalais créé en 1976, ainsi que la belle success story de son fondateur, M.Babacar NGOM dont l’ambition était de « démocratiser au Sénégal la consommation de viande de poulets ». Pari réussi !

Le Groupe SEDIMA se déploie dans le secteur avicole, l’agro-business, l’immobilier, la minoterie et la finance. L’aviculture reste toutefois son cœur de métier avec notamment une présence sur toute la chaîne de valeur de cette filière avec fermes agricoles, fermes avicoles, unité de minoterie, usine d’abattage de poulets, stations de valorisation des déchets au niveau de la production et des espaces de commercialisation sous franchise KFC et Ter’Hal (voir www.sedima.com).

A noter que le personnel du Groupe SEDIMA est 100% sénégalais avec en outre une discrimination positive pour le genre féminin entièrement assumée par la Direction Générale : un restaurant KFC 100% personnel féminin, un Conseil d’Administration constitué à 75% de femmes et un Comex à 65% dont une femme à sa tête.  

 

2. Visite des installations de SEDIMA ABATTOIRS et de la station de valorisation des déchets

En prélude à la réunion des Entreprises RSE, les équipes techniques et RSE de SEDIMA ont organisé à l’intention de la Communauté des Entreprises RSE une visite de l’usine d’abattage des poulets. Il a été noté en particulier les éléments suivants :

-une unité industrielle moderne avec des investissements productifs aux standards internationaux,

-une gouvernance axée sur une démarche d’amélioration continue dont, en cours, la certification ISO 22000.

-le respect de l’abattage suivant le respect du Bien Etre animal et des préceptes Halal.

-une unité appliquant une démarche d’économie circulaire de ses déchets solides et liquides, avec notamment le fonctionnement d’une station moderne d’épuration des eaux usées.

 

2. Actualités de la RSE au Sénégal

Après avoir salué l’entrée dans le réseau RSE Senegal de deux nouvelles entreprises, à savoir la Fondation du Port Autonome de Dakar (PAD) et le Terrou Bi (Hôtellerie/Restauration), M.Philippe BARRY a de nouveau rappelé les quatre (4) objectifs principaux des réunions périodiques des entreprises RSE, organisées régulièrement par l’Initiative RSE Senegal et le Cabinet CFPMI sarl :

a- Consolider un réseau d’entreprises engagées dans la RSE stratégique,

b- Donner vie à une communauté de Responsables RSE et Développement Durable des entreprises du Sénégal,

c- Partager des expériences sur les systèmes de management de la RSE des entreprises et des informations sur les pratiques et projets RSE en cours dans celles-ci.

d- Faire régulièrement une revue des perspectives dégagées en matière de RSE tant par les entreprises au niveau individuel que collectivement au niveau du Réseau RSE Senegal.

 

Sur ce dernier point, il a rappelé que le Conseil National du Patronat du Sénégal (CNP) a lancé au mois de Juin 2022, avec l’assistance technique du Cabinet CFPMI sarl, le Label RSE CNP qui a enregistré ses premiers récipiendaires à la suite d’un parcours de formation action qui a abouti à l’élaboration des matrices de matérialité. Ce parcours de formation et l’analyse de matérialité élaborée en interne par les apprenants constituent les fondations pour mettre en œuvre une véritable démarche stratégique RSE. Le Label RSE CNP a été décerné à une première cohorte de six (6) entreprises récipiendaires, dont trois (3) sont membres du Réseau RSE Senegal : I-CONS, IRESSEF, CMA CGM Sénégal.

 

Le CNP entend désormais poursuivre la co-construction de ce label RSE CNP en intégrant dès le début de l’année 2023 les niveaux 2 et 3 qui vont correspondre à un niveau de maturité RSE et d’excellence RSE, selon les critères suivants :

 

Pour le LABEL RSE CNP Niveau 1 * : Fondation RSE

1.      L’entreprise dispose actuellement ou est en cours de se doter de ressources humaines formées, de compétences techniques confirmées et des outils clés pour déployer une stratégie RSE.

2.      L’entreprise dispose actuellement ou est en cours de se doter d’une cartographie des enjeux RSE, un plan d’actions RSE, une organisation interne RSE.

 

Pour le LABEL RSE CNP Niveau 2 ** : Maturité RSE

1.      L’entreprise  remplit les conditions exigées du Niveau 1*. 

2.      L’entreprise met en œuvre actuellement ou a déjà réalisé durant les deux (2) dernières années un projet RSE soit à impact environnemental et de développement durable, soit à impact contenu local.

3.      Par impact environnemental et développement durable, l’entreprise doit disposer d’un cadre logique de mise en œuvre de projets structurés sur  l’écosystème. L’entreprise doit aussi disposer d’indicateurs d’impact mesurables, de cibles-bénéficiaires parties-prenantes, ainsi que de conventions techniques et/ou financières de mise en œuvre avec des partenaires (Mairie, Ong, etc.).

4.      Par contenu local, l’entreprise doit avoir un cadre logique de gouvernance portant sur le développement de chaines d’approvisionnements avec les producteurs de biens et services nationaux, le soutien et l’accompagnement de jeunes entrepreneurs nationaux, la sous-traitance aux Tpe et Pme nationales, la formation et la création d’emplois-jeunes. L’entreprise doit aussi disposer d’indicateurs d’impact mesurables.

 

Pour le LABEL CNP Niveau 3 *** : Excellence RSE

1.      L’entreprise met actuellement en œuvre des domaines de couverture du Label.

2.      L’entreprise publie annuellement un rapport RSE répondant aux exigences de structuration rédactionnelle et intégrant l’analyse de l’évolution des indicateurs.

 

3.      L’Entreprise s’engage à poursuivre sur une période d’au moins deux (2) les engagements du Label.

  

Un appel à candidature pour l’obtention des Labels RSE CNP sera très prochainement lancé par circulaire et annonce du CNP, avec une cérémonie de remise des trophées prévue lors des Assises de l’Entreprise en Février 2023.

M.BARRY a invité les entreprises partenaires de RSE Senegal à participer à ce concours selon leur niveau de maturité RSE et les critères définis par le CNP.

 

3. Présentations des réalisations RSE du SEDIMA Group et les perspectives

Mme Léna Sarr, Chef du Département Communication, et M.Ibrahima Sory DIALLO, Directeur industriel de SEDIMA, ont partagé la vision, les axes stratégiques, les bonnes pratiques et les perspectives RSE de SEDIMA.

Vision DD : « Devenir une multinationale socialement responsable qui contribue à l’amélioration de la qualité de vie des populations à travers une alimentation saine et accessible ».

Impact DD : ODD 2 (lutte contre la pauvreté), ODD 3 (Santé), ODD 8 (Travail décent), ODD 9 (Innovation), ODD 10 (Réduction des inégalités), ODD 12 (Production et Consommation durables).

4 axes stratégiques RSE : Promouvoir/Développer l’emploi, Promouvoir les groupes vulnérables, Promouvoir nos contributions citoyennes et sociales, Limiter notre impact sur l’environnement et préserver les ressources de la planète.

Perspectives RSE :

-Renforcer les capacités de dialogue Parties Prenantes (DPP) par l’adoption d’une stratégie DPP

-Augmenter la visibilité de l’impact de SEDIMA par l’adoption, le suivi et la redevabilité d’indicateurs d’impact DD

 

***

 

L’ordre du jour étant épuisé, la réunion qui a pris fin à 14h30 a été suivie d’un déjeuner offert par le Groupe SEDIMA.

Les prochaines réunions des Entreprises RSE ont ainsi été fixées, à l’invite des entreprises suivantes :

-       Janvier 2023 : AUCHAN

-       Mai 2023 : GMD

-       Septembre 2023 : Fondation PAD

0 commentaires

mer.

28

sept.

2022

EAU- Le Sénégal aura sa deuxième usine de dessalement d’eau de mer

La diversification des sources d’eau potable est en marche au Sénégal grâce à  la signature d’un mémorandum d’entente entre la SONES, à  travers son Directeur Général, Charles Fall, et la société saoudienne ACWA POWER, représentée par Rohit Gokhale. La signature de cet accord de partenariat public privé a eu lieu le lundi 26 septembre 2022, au Palais de la République, sous la supervision de Macky Sall, président de la République du Sénégal, de Khalid Al Falih, Ministre des Investissements et du Commerce du Royaume d’Arabie saoudite et de Serigne Mbaye Thiam, Ministre de l’Eau et de l’Assainissement.

Cette usine sera implantée sur un site situé sur la Grande Côte, 40 kilomètres au Nord de Dakar. C’est la première expérience en partenariat public privé en matière de réalisation d’infrastructures hydrauliques. ACWA Power sera responsable du financement, de la construction et de l’exploitation de l’usine pendant toute la durée du contrat avant le transfert de propriété de l’usine à  l’Etat du Sénégal.

 

Ce projet d’usine de dessalement intervient après la mise en service de la troisième usine de Keur Momar Sarr (KMS3) et le lancement des travaux de l’usine de dessalement d’eau de mer des Mamelles dans le cadre du schéma directeur. Elle aura une capacité de production de 300.000 m3 d’eau par jour extensible à  400.000 m3 par jour. A travers cette usine, l’Etat anticipe sur la prise en charge de la demande en eau potable dans le triangle Dakar-Mbour-Thiès qui représente 3,7% de la superficie du pays et concentre près de 6 millions d’habitants, soit 35% de la population nationale. Plus d’infos sur https://news.sen360.sn/actualite/le-senegal-aura-sa-deuxieme-usine-de-dessalement-deau-de-mer/621435/

0 commentaires

mer.

28

sept.

2022

RSE- CMA CGM Sénégal participe au World Cleanup Day dans la ville sainte de Touba

Touba, le 17/09/22-Dans le cadre de sa démarche RSE et de ses actions en faveur de la préservation de l’environnement et de la biodiversité, CMA CGM Sénégal s’est mobilisé pour de la planète par une opération de collecte des déchets dans la ville sainte de Touba, avec l’appui de son partenaire CIPROVIS.

Chaque année des milliers de tonnes de déchets sont produits durant les 3 jours du Magal de Touba (pélerinage).

Une grande partie des déchets finissent à la décharge ou enfouis au sol, sachant que la proportion de déchets facilement recyclable plastique et aluminium atteint facilement 50% des déchets produits (emballages, bouteilles d'eau, bouteilles de boissons, cannettes etc...).

L’objectif de cette journée était de nettoyer, collecter et sensibiliser les populations sur les enjeux Déchets tout en contribuant à réduire la pollution et à augmenter la matière première pour l'industrie du recyclage au Sénégal.

Cette activité RSE de CMA CGM Sénégal a permis de collecter 55 sachets de 100 litres composés principalement de PPE (Sachets plastique) à hauteur de 85%, le PET (bouteille) occupant 12% des déchets collectés et 3% pour autres types de déchets soit environ 800Kg de plastiques recyclés à l'Usine IDEX de Diamniadio.

CMA CGM Sénégal prévoit d’organiser une journée de visite dans l’usine de recyclage des déchets collectés par CIPROVIS ainsi que sur les fermes agricoles où les déchets organiques transformés en compost sont utilisés.

0 commentaires

mer.

28

sept.

2022

RSE Côte d’Ivoire- Responsabilité sociétale : Prudential Belife Insurance initie les enfants aux notions financières

Une étude de l'Université de Cambridge révèle que les concepts et les habitudes financières se forment jusqu'à l'âge de 7 ans. C’est donc en bas âge que les enfants doivent être initiés aux notions financières.

La société Prudential Belife Insurance ayant bien compris cela a initié un projet de formation dénommé Cha-Ching Money-Smart Kids (Cha-Ching) pour aider les enfants à développer leurs connaissances en finance, indique une note d’information rendue publique le 23 septembre 2022.

« En tant qu’entreprise opérant dans le secteur financier, nous comprenons mieux les enjeux d’une éducation financière dès le plus jeune âge, afin de capitaliser sur ses revenus une fois adulte », a déclaré Sébastien Ngameni, directeur général de l’entreprise.

En clair, il s’agit d’un programme qui a adopté une approche narrative musicale attrayante et adaptée à l'âge des enfants pour leur apprendre quatre concepts fondamentaux de la gestion de l'argent : gagner, épargner, dépenser et donner.

En Côte d’Ivoire, ce programme a été lancé en 2020. Des milliers d'élèves des écoles publiques d'Abidjan ont été échantillonnés pour l'année scolaire 2020-2021. Pour l’implémentation, 30 enseignants ont été formés et environ 1 700 enfants touchés.

Plus d’infos sur https://www.fratmat.info/article/223930/economie/responsabilite-societale-prudential-belife-insurance-initie-les-enfants-aux-notions-financieres

0 commentaires

mer.

28

sept.

2022

RSE Côte d’Ivoire- Formation aux métiers portuaires en Côte d'Ivoire: Bolloré Transport & Logistics se dote d’un simulateur

Bolloré Transport & Logistics Côte d’Ivoire a acquis récemment, un simulateur de conduite pour son centre de formation portuaire panafricain (Cfpp), dans l’optique d’améliorer la formation aux métiers portuaires.

Ce simulateur multi-métiers, doté des dernières innovations, est le premier du genre acquis par le Cfpp. Il offre la possibilité de former sur différents types d’engins, tels que, les portiques de quai, les portiques de parc, les chariots élévateurs, les grues mobiles, les poids lourds, etc. Il favorise ainsi un apprentissage en toute sécurité, sans contraintes de cadence, avec une prise en main rapide des commandes, sans risques de dommages sur les engins de manutention.

Ce nouvel outil permet également une formation plus complète dans différentes situations de travail, (pluie, vent, brouillard ...), entrainant ainsi, une réduction de l’immobilisation du matériel de formation d’environ 30%. Pour les formateurs, le simulateur accélère le rythme des formations, renforce leur capacité d’adaptation et projette directement les apprenants dans l’univers opérationnel qui sera le leur, une fois sur le terrain, après leur formation.

 

Plus d’infos sur https://www.fratmat.info/article/223956/economie/port-autonome-drsquoabidjan/formation-aux-metiers-portuaires-en-cote-divoire-bollore-transport-logistics-se-dote-dun-simulateur

0 commentaires

mer.

28

sept.

2022

RSE- Prévention des incendies : l’entreprise KARPOWERSHIP renforce le système de sécurité incendie de l’Hôpital Albert Royer

Depuis plusieurs années, l’hôpital pour enfants Albert Royer de Dakar bénéficie de dons émanant pour la plupart, de la grande firme KARPOWERSHIP qui dans ses bonnes œuvres, contribue à renforcer les nécessités de l’hôpital. Aujourd’hui ce partenaire privilégié s’est fait encore remarquer pour un accompagnement en sécurité incendie. Ce système de sécurité est composé d’une centrale de détection et d’alarme, des détendeurs, des extincteurs portatifs, des signalisations d’évacuation et des consignes de sécurité. Un don nécessaire si l’on s’en tient aux propos du vice-président de l’entreprise en Afrique, Ali Hjaiej : « on est là pour répondre à un besoin, une urgence qui a fait la une au Sénégal y a quelques mois à travers l’incendie qui a frappé l’un des hôpitaux des enfants, c’est pour prévenir cela qu’on a jugé nécessaire d’accompagner l’hôpital Albert Royer », a-t-il déclaré.

 

Plus d’infos sur https://www.dakaractu.com/Prevention-des-incendies-l-entreprise-KARPOWERSHIP-renforce-le-systeme-de-securite-incendie-de-l-Hopital-Albert-Royer_a224304.html

0 commentaires

PARTENAIRES