ENTREPRISE- Fatick : une unité de raffinage de sel table sur 200 emplois directs

Sel d’Afrique, la nouvelle unité industrielle de raffinage de sel implantée dans le département de Fatick, ambitionne de générer jusqu’à 200 emplois directs, a-t-on appris de son président-directeur général (PDG) Abou Emile Diouf.

Sel d’Afrique (SELDAF) "va générer jusqu’à 200 emplois directs et environ 15000 emplois indirects dans le cadre de son fonctionnement", a-t-il dit.

Abou Emile Diouf intervenait au cours d’une visite de travail du ministre chargé du suivi du PSE, Abdou Karim Fofana, sur les installations de son unité de raffinage de sel.

Sel d’Afrique est une société anonyme doté d’un capital de 1 milliard de francs CFA et dont les actionnaires sont de nationalité sénégalaise, a rappelé son président directeur général.

Il ajoute que cette unité d’une "capacité productive de 150 000 tonnes par an", est aussi "en partenariat avec la plus grande société chinoise de raffinage de sel".

"Pour un début, dit-il, nous allons démarrer graduellement la production avec 30.000 tonnes cette année, et espérer d’ici deux ans, atteindre la capacité productive de 150 000 tonnes par an".

 

"Le produit que nous faisons est destiné à la consommation en sel iodé de qualité des ménages du pays, et l’autre cible est de satisfaire la demande en sel des industries", a-t-il expliqué. Plus d’infos sur http://aps.sn/actualites/economie/article/fatick-une-unite-de-raffinage-de-sel-table-sur-200-emplois-directs

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Ibrahima diayité (samedi, 22 janvier 2022 06:15)

    C'est une belle initiative comment peut on faire pour travailler au sein de cette société en tant que jeune de fatick j'ai eu la licence en transport logistique. Je veux le poser ma candidature sur votre site d'inscriptions merci

PARTENAIRES